La conservation du lait maternel
Le bébé

Conservation du lait maternel : attention aux idées reçues

Vous pensez sans doute que la conservation du lait maternel est semblable au lait de vache ou d’amande qui se trouve dans votre réfrigérateur. Malheureusement, la situation est très différente surtout pour l’allaitement. En effet, si la brique que vous achetez dans le commerce est longue conservation, ce n’est pas le cas pour le lait donné par la maman. Notez qu’il y a aussi des précautions à prendre pour les biberons classiques avec de la poudre. Impossible par exemple de préparer tous les repas de la semaine en amont.

Attention à la qualité des contenants 

Sur le marché, vous pourrez trouver des biberons en plastique ou en verre ainsi que des sachets dédiés à la conservation du lait maternel. Ils sont pratiques et à usage unique, cela vous permet ainsi de pouvoir garder ce repas pendant quelques heures, mais il est impossible de le garder plusieurs jours. En effet, il se dégrade au fil de la journée et il deviendra alors impropre à la consommation. Si vous donnez un lait maternel qui a « tourné », les conséquences peuvent être très graves : 

  • Votre enfant sera la cible d’une intoxication alimentaire plus ou moins violente avec tous les symptômes liés. 
  • Il pourra avoir la diarrhée, des vomissements et une forte déshydratation qui peut avoir un caractère dangereux.
  • Dans certains cas, cette intoxication entraîne une hospitalisation plus ou moins longue afin de nourrir l’enfant avec une sonde. 
  • Si vous utilisez des biberons, pensez à les stériliser avec de l’eau bouillante et ne les essuyez pas avec un torchon. 
Il existe des arbres pour les biberons, cela permet de les sécher dans les meilleures conditions. Pour les sachets, vous avez un usage unique, dès que le lait maternel a été utilisé, jetez ce contenant, cela vous permet d’avoir un environnement hygiénique beaucoup plus performant. De plus, fuyez tous les contenants avec du Bisphénol A et oubliez ceux qui n’ont pas de couvercles ou s’ils sont difficiles à fermer.

Les conditions pour conserver le lait maternel avec les durées

Vous aurez quatre cas de figure qu’il ne faut pas mettre de côté puisqu’ils vous permettent de choisir les meilleures conditions. Vous devez bien sûr manipuler le lait maternel avec précaution dans un environnement stérile, pensez à vous laver les mains avant de manipuler le biberon ou le sachet pour la conservation du lait maternel. 

  • Pour une température ambiante de 16 à 25 degrés, la conservation est de 4 heures
  • Dans le réfrigérateur qui affiche au maximum 4 degrés, vous pourrez jouir de 48 heures toujours si le contenant répond à des normes d’hygiène très pointues. 
  • Pour le congélateur avec une température de -18 degrés, vous pourrez conserver le lait maternel pendant 4 mois. 
  • Lorsque le lait maternel est décongelé ou sort du réfrigérateur, le temps passe à heures avec une température ambiante. 

N’oubliez pas que plus vous donnez le lait maternel rapidement, moins les risques sont élevés. Dans certains cas de figure, il est préférable de jeter le repas surtout si vous avez des doutes, car l’instinct d’une mère reste le meilleur. Si vous avez congelé votre lait maternel, pensez à ne pas le recongeler comme c’est le cas d’ailleurs pour tous les aliments de notre quotidien. En ce qui concerne la conservation dans le réfrigérateur, choisissez la zone la plus froide, elle correspond généralement à celle où vous stockez la viande. Certains parents pensent également qu’il est possible d’ajouter du lait maternel fraîchement tiré à celui conservé dans le réfrigérateur, mais il s’agit d’une erreur. Aucun mélange ne doit être réalisé, car l’enfant pourrait alors avoir des troubles digestifs plus ou moins sévères. 

Comment congeler le lait maternel et le conserver ? 

En fonction de votre montée de lait, vous pouvez être amené à le congeler pour l’utiliser plus tard lorsque la quantité ne sera pas celle escomptée. Cela est préconisé si vous avez l’intention d’allaiter pendant plusieurs mois, voire quelques années. Vous pouvez alors le congeler si vous respectez à nouveau quelques conditions avec notamment ces étapes. 

  • Vous devez le congeler dès qu’il est sorti de votre sein, vous ne devez pas attendre. 
  • Aucun complément ne doit être apporté que ce soit du lait maternel à température ambiante ou conservé au réfrigérateur. 
  • Utilisez des contenants adaptés, stériles et qui peuvent être conçus pour une congélation. 
  • De petites quantités sont à préconiser, elles doivent être inférieures à 60 ml. 
  • Positionnez ensuite les doses dans le fonds de votre congélateur en évitant les parois qui peuvent se décongeler seules. 
Pour l’utilisation, il suffit de le mettre au réfrigérateur pendant 12 heures et de le donner à votre enfant. Attention, il ne faut pas chauffer le lait maternel qui a été au préalable congelé.

Vous pouvez donc le positionner sous un jet d’eau chaude avec une température proche de celle du corps à savoir 37 degrés. Si vous souhaitez laisser le lait maternel à température ambiante, ne dépassez pas les deux heures. Vous devrez ensuite le jeter et évitez de le donner à votre bébé si vous ne respectez pas toutes ces conditions. Vous disposez désormais de toutes les astuces pour conserver le lait maternel dans les meilleures conditions et si vous avez un doute, demandez des conseils à une sage-femme, votre médecin traitant ou un gynécologue.

Laura

Je me prénomme Laura et je suis la maman de deux jeunes enfants âgés de 12 et 7 ans. Ma grossesse a été assez complexe avec de nombreux problèmes dès le premier trimestre. J'ai donc une sérieuse expérience à vous partager à travers mes articles et quelques conseils pour vous aider à ne pas souffrir pendant ces 9 mois.