Scarlatine : les symptômes, les causes et les solutions

Votre enfant a de la fièvre, mal au ventre, la gorge douloureuse, une langue rose vif et des rougeurs au niveau du cou, des coudes, genoux ou aisselles, puis sur tout le corps ? Ces symptômes peuvent être les signes qu’il a attrapé la scarlatine et doivent vous pousser à consulter au plus vite un médecin. S’il est incapable de s’hydrater, si sa fièvre atteint plus de 40°C, s’il a mal aux oreilles ou s’il est pris de convulsions, c’est vers les urgences qu’il faut immédiatement se tourner.

Les causes de la scarlatine

La scarlatine est une infection touchant en grande majorité les enfants de 5 à 15 ans et, très rarement, les adultes. Elle est causée par le streptocoque, une bactérie qui peut être transmise via les projections de sécrétion expulsée par une personne qui tousse ou éternue.

  • L’enfant peut aussi entrer en contact avec le streptocoque lorsqu’il touche un jouet, un verre ou des mains contaminés par cette bactérie.
  • La période d’incubation dure 3 à 5 jours.
  • La personne atteinte de la scarlatine aura mal à la gorge pendant 2 ou 3 jours et verra disparaître ses rougeurs au bout d’une semaine.

Comment prévenir la scarlatine ?

Cette infection est généralement soignée grâce à un traitement antibiotique, qui doit être pris consciencieusement jusqu’à la fin de la prescription pour éviter toute rechute. Aucun vaccin n’existe pour soigner la scarlatine, il est donc possible de l’attraper plusieurs fois dans une vie. Pour échapper à une nouvelle contamination, les médecins préconisent d’appliquer plusieurs conseils d’hygiène. Le lavage des mains est évidemment primordial, au même titre que la désinfection des objets ou surfaces que l’enfant pourrait toucher. Enfin, en apprenant à votre progéniture à utiliser un mouchoir ou à tousser et éternuer dans son coude, il pourra faire barrage au streptocoque, pour lui comme pour les personnes qui l’entourent.

Partagez ce contenu avec vos contacts

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur digg
Digg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *