Accouchement : les étapes à prévoir pour donner la vie

Entre l’idée que l’on se fait de l’accouchement et les témoignages des copines, il faut bien faire le point sur les grandes étapes à prévoir pour donner la vie. Partagée entre une peur inexpliquée de la césarienne et de l’épisiotomie, vous vous posez plusieurs questions sur le déroulement de l’accouchement ? Voici quelques étapes à prévoir pour être sereine le jour J. 

Le déroulement de l’accouchement 

En principe, durant la grossesse, on raconte le déroulement de l’accouchement de cette manière. Vous arrivez aux dernières semaines de grossesse, les mois difficiles sont bien derrière vous. Mais voilà que vous constatez la perte du bouchon muqueux.

  • Quelques heures ou jours plus tard, voici venues les terribles contractions du travail, il faut partir pour la maternité.
  • Le monitoring est mis en place pour garder un œil les signes vitaux du bébé.
  • Puis, la rupture de la poche des eaux se fait dans la foulée et vous pouvez demander à bénéficier d’une péridurale pour atténuer les douleurs.
  • Vous pouvez aussi choisir de faire sans pour les plus courageuses, ou les bébés trop pressés.
  • Descente en salle d’accouchement, il faut maintenant pousser fort pour sortir bébé.
  • Mais voilà, tout ça, c’est de la théorie, car un accouchement n’est pas le même qu’un autre.

Césarienne, épisiotomie, forceps… : le point sur les imprévus de l’accouchement

Parfois, l’accouchement livre son lot d’imprévus et les médecins doivent agir rapidement pour maintenir votre santé et celle du bébé. Ainsi, il peut vous faire descendre au bloc opératoire pour une césarienne s’il juge la situation nécessaire. Également, il peut opter pour une épisiotomie si le bébé a trop de mal à sortir, pour éviter une grande déchirure. De même, il est parfois nécessaire d’utiliser les forceps ou les ventouses pour extraire un bébé plus gros que la moyenne, par exemple. Toutes ces situations sont monnaie courante pour les médecins qui les pratiquent, mais elles ne sont pas pour autant bien connues des mamans. Une césarienne peut être envisagée durant la grossesse en fonction du diagnostic, ou décidée en urgence. Il faut aussi se documenter sur l’accouchement prématuré, qui, comme son nom l’indique est un imprévu. 

Les grandes lignes de l’accouchement sont généralement discutées, mais certaines étapes doivent aussi être à prévoir pour donner la vie. En discutant des différentes éventualités avec votre gynécologue ou votre sage-femme, vous pourrez partir pour un accouchement en toute sérénité. 

Partagez ce contenu avec vos contacts

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur digg
Digg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *