Préparation à l’accouchement : quel cours privilégier pour la maman ?

Vous êtes enceinte et recherchez un cours de préparation à l’accouchement ? Mais vous vous y perdez dans tous ces termes et vous retrouvez confrontées à un large choix. Voici un petit guide pour vous aider à trouver celle qui vous correspond. Dans tous les cas, l’assurance maladie prend en charge 8 séances tant qu’elles sont dispensées par une sage-femme ou un médecin.

La préparation classique à la naissance

Proposée à partir du 7ème mois, on peut dans certains cas la commencer au 6ème mois, à raison d’une séance par semaine. Elles peuvent être proposées par l’hôpital dans lequel vous prévoyez d’accoucher, ce qui vous permettra de repérer les lieux. Généralement, une sage-femme vous donnera les informations pratiques :

  • les étapes de l’accouchement avec des exercices de respiration,
  • des conseils pour mieux gérer les contractions,
  • la suite de couches,
  • les soins à apporter au bébé et son arrivée à la maison,
  • l’allaitement ou les biberons, etc..

Les papas peuvent évidemment assister aux cours qui les intéressent. Une préparation idéale pour un premier bébé qui vous permettra d’anticiper le jour J et ainsi de pouvoir l’aborder de façon plus sereine. Pour un second bébé pourquoi ne pas la cumuler avec une autre méthode.

Les méthodes axées sur l’harmonie du corps et de l’esprit

  • L’haptonomie est la discipline du toucher affectif et peut être attaquée dès les premières semaines de grossesses. La place du papa est très importante dans cette méthode. Ici, on ne se prépare pas, à proprement parler, à l’accouchement, l’intérêt est de nouer une relation avec bébé, de le porter par les caresses et éventuellement de le pousser à se déplacer.  
  • La sophrologie est une méthode de relaxation. Il s’agit de prendre conscience de son corps pour en maîtriser la respiration et ainsi parvenir à gérer les douleurs afin d’accompagner la naissance en la visualisant. 
  • L’hypnose ou hypnonatale permet d’apprendre à se projeter dans un ailleurs plus agréable pour lutter contre la douleur. Le praticien vous apprendra à être autonome pour pouvoir l’utiliser, par exemple, lors de la pose de la péridurale.
  • L’acupuncture permet de préparer le corps à l’accouchement, de détendre et apaiser la future maman. Cette médecine douce permet de rétablir un équilibre sans recourir aux médicaments, qui sont pour la plupart déconseillés durant une grossesse. Certaines femmes ne souhaitant pas d’anesthésie péridurale, mais désirant une aide, peuvent recourir à l’acupuncture. 
  • La fasciathérapie est proposée par des kinés ayant suivis une formation spécifique. Par des massages très précis, ils soulagent différents maux de la grossesse.

D’autres préparations à l’accouchement

  • L’aquagym prénatale permet de travailler le souffle et de se sentir plus légère.
  • Le yoga prénatal est une préparation à la fois physique et mentale. Il a prouvé ses nombreux bienfaits sur la grossesse comme sur l’accouchement en apprenant à la future maman à gérer ses douleurs et ses émotions.
  • Le chant prénatal peut être pratiqué dès le 4ème mois de grossesse et permet une autre forme de communication avec bébé. Des chants composés spécialement pour la grossesse avec des sons plus audibles pour bébé, par exemple, dans les tons graves. Ainsi familiarisé avec les voix de ses parents, le nouveau-né reconnaîtra les chants et sera ainsi apaisé. Le chant faisant travailler la respiration par les vocalises, la future maman sera plus à même de contrôler sa respiration afin de faciliter le travail.

Vous pouvez aussi trouver des cours de danse prénatale, des cours de pilates, de gymnastique sensorielle.. Tant de possibilités sont mises à votre disposition que vous trouverez celle qui correspond à vos besoins en fonction de votre vision de l’accouchement et de vos goûts.

Partagez ce contenu avec vos contacts

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur digg
Digg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *