Alimentation pendant la grossesse : les aliments autorisés et interdits

Vous êtes enceinte, pendant 9 mois votre alimentation profitera directement à votre bébé. Même si la période est sujette aux envies et petits plaisirs, il faut faire attention à son alimentation mois par mois. Certains aliments pourraient s’avérer dangereux pour vous et votre enfant. Découvrez, à travers cet article, tous les secrets de l’alimentation grossesse.

Favoriser l’acide folique

Aussi appelé folates ou vitamine B9, c’est l’élément indispensable au bon développement du système nerveux de l’embryon. Veillez à son apport suffisant, c’est éloigner d’autant le risque de malformations congénitales ou de retard de croissance. La vitamine B9 fait, en général, l’objet de complémentation alimentaire chez la femme enceinte et même parfois en amont lorsque la femme est prise en charge pour un désir de grossesse. Il est relativement aisé d’avoir un apport régulier en acide folique, en priorisant certains fruits, légumes et graines :

  • Épinards
  • Cresson
  • Mâche
  • Artichauts
  • Haricots
  • Petits pois
  • Noix
  • Châtaignes
  • Pois chiches
Des pois chiches
Les pois chiches vous apportent de la vitamine B9

Calcium et vitamine D pour des os costauds !

Afin d’assurer une bonne formation du squelette, ainsi qu’une consolidation parfaite des os, l’apport en calcium et vitamine D doit être régulier tout au long de la grossesse. Continuez les fameux 3 produits laitiers par jour, recommandé à tout le monde par l’OMS. Choisissez une eau minérale riche en calcium (au moins 150mg / litre). 

La vitamine D favorise l’absorption du calcium. Fabriquée par le corps grâce au soleil, elle peut aussi s’acquérir par l’ alimentation, avec les poissons gras et certains produits laitiers enrichis. Dans de nombreuses régions, souffrant d’un ensoleillement médiocre, le médecin prescrit un complément en vitamine D à la femme enceinte.

L’enjeu est de taille, ne minimisez pas son importance et prévoyez dans vos menus :

  • Lait
  • Yaourts
  • Fromage blanc
  • Fromages (sauf ceux au lait cru, nous y reviendrons plus loin)
  • Amandes
  • Légumes verts
  • Saumon, sardines , thon (au moins deux fois par semaine)

Du fer et de l’iode pour une bonne croissance

Votre bébé est incapable de produire de l’iode, c’est donc tout naturellement qu’il puisera sur vos propres réserves. Cette hormone thyroïdienne permet la croissance des tissus du cerveau. Le fer quant à lui, permet la croissance du placenta et donc du fœtus, sa carence peut entraîner la prématurité. Pensez à manger :

  • Crustacés ( très frais et bien cuits)
  • Œufs
  • Viande rouge
  • Boudin noir
  • Légumes secs
Des oeufs

Vos avez déjà là, un bon nombre d’aliments vous permettant l’élaboration de menus bien sympathiques … voyons maintenant ce qu’il faudra à tout pris éviter pendant ces neufs prochains mois.

Les aliments à éviter pendant la grossesse

  • L’excès de vitamine A peut être préjudiciable à votre bébé. Principalement contenu dans le foie des animaux, il est facile d’en proscrire la consommation.
  • Le soja et tous ses dérivés, ne font pas bon ménage avec le système hormonal, limitez-vous à un par jour si c’est un plaisir.
  • L’ensemble des produits enrichis en phytostérols ( visant la baisse du cholestérol) ne sont pas étudiés pour l’alimentation d’une femme enceinte. Les risques ne sont pas mesurés, la précaution envisage donc de les éviter tout simplement.
  • Les édulcorants dans leurs grandes diversités peuvent aussi être laissés au placard. Ces derniers font maintenant débat pour l’alimentation de tout à chacun, c’est donc pire en état de grossesse.

Café et thé : avec modération !

Les deux sont des excitants bien connus, en boire trop n’est pas bon et encore moins lorsqu’on est enceinte. Le surdosage de café peut être la cause de naissance prématurée et même de mortalité de l’embryon (au-delà de 800mg par jour). Limitez-vous et faites aussi attention aux sodas qui en contiennent.

À noter que le thé diminue l’absorption du fer. Vous vous donnez tant de mal à l’ intégrer dans votre alimentation grossesse, il serait dommage de ruiner vos efforts avec une tasse de thé !

Préférez des infusions légères, certaines, comme l’églantier ou la mélisse, auront l’avantage de vous apaiser tout en favorisant une bonne digestion.

Pendant 9 mois on s’interdit …

L’alcool ! Ça attaque déjà votre cerveau alors forcément celui immature du fœtus. Pas besoin d’être alcoolique pour ça, des bébés naissent régulièrement avec le syndrome d’alcoolisation fœtale. Retard mental et troubles de l’attention en découlent, il faut clairement être inconscient pour prendre de tels risques pour sa progéniture.

La listériose et la toxoplasmose guettent la femme enceinte, elle doit faire attention à son alimentation grossesse et bannir :

  • Fromages à pâtes molles, croûte fleurie et au lait cru. Les non pasteurisés ou vendus à la coupe. Camembert, brie ou encore coulommiers, fromages râpés en sachet ou encore roquefort, la liste est longue, renseignez-vous.
  • Toutes les productions artisanales, vendues à l’étal. Trop peu de certitudes sur la production et la conservation. L’absence d’emballage serti garantissant la bonne protection du produit. On évite les expériences alimentaires hasardeuses en présence de bébé !
  • La viande crue et la charcuterie : les viandes doivent toujours être cuites à cœur pour une femme enceinte, évitant tout risque de contamination. La charcuterie, en plus d’être très grasse, se conserve plutôt mal et favorise la prolifération rapide des bactéries.
  • Les poissons et coquillage crus, fumés ainsi que les œufs : même recommandation que pour les viandes, cuisson maximale pour anéantir tous les indésirables.
Attention aux fromages pendant la grossesse !

La toxoplasmose vient d’un parasite terrien. Lavez soigneusement et dans plusieurs eaux, fruits, légumes et herbes aromatiques.

D’une manière générale, éviter les préparations toutes prêtes. Choisissez des produits frais de qualité et planifiez vos menus pour assurer l’ensemble des apports importants. L’alimentation pendant la grossesse doit s’adapter aux besoins particuliers de la femme enceinte et de son bébé en développement. 

Alimentation et grossesse : gérer son appétit

Les femmes enceintes, c’est bien connu, sont les reines des fringales et envies en tout genre. Il faut néanmoins savoir les gérer, afin d’éviter une prise de poids trop importante au cours de ses 9 mois si particuliers. Vous entendrez sans cesse « tu dois manger pour deux », c’est faux ! Ou du moins c’est plus complexe que ça, vous devez veiller aux excès autant qu’aux carences. 

Votre bébé n’a besoin que d’éléments bien spécifiques, il n’écoulera pas votre surplus de graisses et de sucres. Conclusion, c’est bien vos hanches, vos cuisses et autres parties charitables du corps féminin, qui stockeront les indésirables. Faisant grimper à vue d’œil l’aiguille de la balance et augmentant au passage, le risque de diabète gestationnel et autres désagréments liés au surpoids.

Les aliments à proscrire pendant la grossesse

Pour vous sentir bien dans votre corps et pour permettre un bon développement du fœtus, suivez ces quelques derniers conseils :

  • Ne loupez aucun repas, petit-déjeuner, déjeuner, goûter et dîner : 4 vrais repas, avec les apports suffisants pour éviter grignotages et fringales.
  • Les envies : essayez de les satisfaire à l’occasion des repas et non en plus de ceux-ci . La patience décuplera le plaisir de la dégustation !
  • La faim permanente : si vraiment vous n’arrivez pas à tenir, privilégiez les fruits frais ou secs. Ils combleront l’estomac sans nuire à l’équilibre.

Les femmes enceintes ont souvent une digestion perturbée, faire attention à son alimentation pendant la grossesse, c’est aussi limiter ce genre de désagréments. Autorisez-vous des petits plaisirs, un régime alimentaire ce n’est pas que des restrictions, c’est une bonne harmonie de l’ensemble sur la durée. C’est le moment idéal pour apprendre à bien manger et quelques bonnes habitudes seront un plus, pour retrouver un corps de rêve après l’accouchement !

Partagez ce contenu avec vos contacts

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur digg
Digg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *