Hypertension pendant la grossesse : une hausse de 75 % !

L’hypertension artérielle se manifeste par une pression anormale du sang au niveau des artères. Cette élévation anormale de la pression sanguine peut apparaître à différents moments de la vie d’une personne. Également présente chez les femmes enceintes, l’hypertension artérielle représente un véritable danger pouvant mettre en péril la vie de la mère et de l’enfant lors de la grossesse ou de l’accouchement. Quels sont les facteurs à la base de l’augmentation effrénée des taux d’hypertension pendant la grossesse et comment prévenir cette affection ?

Hypertension gravidique : des chiffres alarmants !

Plusieurs études portant sur l’hypertension artérielle font ressortir les importants taux de prévalence de cette affection chez la femme enceinte. Aux États-Unis par exemple, des chercheurs estiment à plus de 75 % l’augmentation du nombre de femmes hypertendues durant leur grossesse, et ceci, depuis 1970. L’hypertension gravidique encore appelée pré éclampsie frapperait annuellement selon les chercheurs près de 10 % des femmes enceintes chaque année.

Hypertension pendant la grossesse : facteurs de risque et symptômes

Plusieurs causes peuvent être à la base de l’hypertension chez la femme enceinte. En effet, des études font ressortir certains facteurs tels que l’âge trop jeune ou trop élevé de la mère lors de sa première grossesse et l’existence préalable d’hypertension, de maladies rénales ou de diabète dans l’historique clinique de la mère. L’obésité et le manque d’activité physique sont également des facteurs pouvant favoriser l’hypertension artérielle au cours de la grossesse. Quels sont les symptômes de l’hypertension chez la femme enceinte ?

La femme enceinte souffrant d’hypertension peut ne présenter aucun symptôme visible. Il est donc important de mesurer régulièrement sa tension et de se soumettre aux tests d’urine pouvant permettre de détecter l’augmentation de la tension. Néanmoins, chez certaines femmes, des signes tels que les œdèmes, les maux de tête ou encore la fatigue excessive doivent être pris très au sérieux conduisant à une consultation médicale au plus tôt.

Partagez ce contenu avec vos contacts

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur digg
Digg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *