Nos conseils pour bien allaiter au sein

Pour une mère qui vient d’accoucher, les premiers jours d’allaitement sont délicats. Si ce moment de partage n’est pas inné, il importe d’adopter les bonnes pratiques en la matière. Nous vous proposons dans cet article, quelques conseils pour bien allaiter au sein.

Adopter les bonnes positions

Il n’y a pas de positions prédéfinies pour allaiter son enfant au sein. L’essentiel est que vous soyez détendue pendant l’allaitement. Dans certains cas, les mamans préfèrent s’asseoir dans un fauteuil ou canapé avec accoudoirs, leur avant-bras le long du dos du bébé couché sur le coché.

C’est une possibilité que vous pouvez envisager. De la même manière, vous pouvez opter pour la position allongée sur le côté. Elle consiste à placer un coussin entre les jambes repliées et un autre dans le dos. Le bébé doit être face à vous, mais loin du bord du lit.

Dire non à toute médication

Certains médicaments peuvent avoir un effet négatif sur la nutrition du nouveau-né. C’est le cas par exemple des sédatifs ou des anesthésiques qui peuvent réduire la capacité de téter du bébé. Par ailleurs, la prise de ces produits pendant l’allaitement peut occasionner une mauvaise succion. Autrement dit, cela peut réduire l’établissement d’un contact intime avec votre bébé. En cas nécessité, il est conseillé de prendre avis auprès de votre médecin avant de prendre un médicament.

Manger sain durant l’allaitement

Le lait maternel que vous donnez à votre bébé n’est rien d’autre qu’une transformation de ce que vous mangez. Plus vous prenez des repas équilibrés, plus la nutrition de votre bébé sera équilibrée. Pensez souvent à consommer des légumes, céréales, laitages, viandes, fruits, etc. À l’évidence cela permettra au nouveau-né de découvrir différentes saveurs. Étant donné qu’allaiter donne la soif, il est recommandé de boire au moins 1,5 litre d’eau par jour. Par contre, il est déconseillé de prendre de l’alcool ou boissons fortes vu la fragilité de l’organisme du bébé.

Prendre soin de ses seins

Dans le présent cas, il est question du soutien-gorge. En effet, vous devez opter pour soutien-gorge qui maintient bien vos seins sans pour autant les comprimer. Tenez également à choisir un soutien-gorge qui ne blesse pas le mamelon. Les mamelons étant sensibles, ils doivent être séchés à l’air libre après la tétée, pendant cinq minutes environ. Les sécher à l’air libre ne signifie pas l’usage de sèche-cheveux.

En cas de douleur au sein, consultez votre médecin pour prendre conseil. Même s’il est possible de donner les deux seins à chaque tétée de façon alternative, il est préférable d’en donner un seul.

Partagez ce contenu avec vos contacts

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur digg
Digg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *