Quelles mesures prendre pour surmonter la phobie de l’accouchement ?

La phobie de l’accouchement encore appelé tocophobie est un phénomène qui se répand chez la plupart des futures mamans. Elle peut survenir parfois avant même que la femme ne soit enceinte, l’empêchant de vivre sereinement le moment de la venue au monde de son bébé. Découvrez dans cet article quelques conseils pour lutter contre la tocophobie.

Comment se préparer face à la peur de l’accouchement ?

L’origine de cette peur provient de l’ignorance, des doutes et de la mauvaise information de certaines femmes. Elles ignorent tout des étapes de l’accouchement et se basent uniquement sur des clichés pour se faire leur opinion, d’où la naissance de cette crainte.

Pour calmer les angoisses, la première chose à faire est de prioriser le dialogue. La peur de l’inconnu est normale, surtout quand c’est la première grossesse. Il convient donc d’extérioriser votre peur et votre anxiété. Je vous recommande de le faire avec une personne de confiance : votre partenaire, vos parents et même votre gynécologue.

Découvrez par vous-même (en compagnie de votre partenaire) la maternité dans laquelle votre bébé naîtra. Visitez la salle d’accouchement, le service des urgences et de la pédiatrie. Prenez le temps de vous informer plus amplement sur toutes les étapes de l’accouchement. Vos nouvelles connaissances sur le sujet atténueront les idées erronées que vous vous faites de l’accouchement.

Comment surmonter la tocophobie ?

Les cours de préparations à l’accouchement servent de préparation physique dans le sens où il y est enseigné des notions utiles pour avoir confiance en soi. Vous y apprendrez surtout des méthodes pour vous détendre et pour respirer correctement au cours de l’accouchement. Appliquez les diverses techniques de relaxation ; elles vous permettront de réduire au maximum votre été d’anxiété. Faites des exercices pour muscler vos jambes et votre fessier.

Dans le cas où votre phobie prend le dessus sur vous, vous devez vous tourner vers un spécialiste pour effectuer des séances d’hypnoses thérapeutiques. C’est une thérapie qui consiste à modifier l’état de conscience pour permettre à la patiente de surmonter ses angoisses. Elle apprend ainsi à se relaxer en pensant ou en imaginant des lieux plaisants, dans le but de ne pas se laisser envahir par une montée d’angoisse.

Lorsque la tocophobie est diagnostiquée chez une femme, la solution est de prioriser une prise en charge médicale, pour ne pas laisser le cas s’aggraver. Partager son expérience permet aussi de se rendre compte qu’on n’est pas un cas isolé. Rien ne vaut un bon accompagnement mental et physique pour sortir de ce gouffre.

Partagez ce contenu avec vos contacts

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur digg
Digg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *