Accouchement sous péridurale : la douleur est-elle supprimée ?

Plus de la moitié des femmes sont forcée d’accoucher sous péridurale. L’anesthésie consiste à introduire un cathéter et ainsi permettre la diffusion d’un produit actif. Il s’agit d’une anesthésie locale. Une consultation pré-anesthésique sera effectuée en fin de grossesse. Cela permettra qu’il n’y ait aucune contre-indication pour celle-ci.

Veillez tout de même aux éventuels risques possibles

La tension artérielle de la maman peut nuire au développement du rythme cardiaque du nouveau-né. D’autres épisodes, tels que les vertiges, maux de tête, etc.. Un bilan sanguin sera réalisé, quelques instants avant l’accouchement.

Le déroulement de la péridurale

Il faut une certaine dilatation du col, pour démarrer une péridurale. Mais elle ne doit pas être trop tardive, car elle deviendrait inefficace. Le médecin désinfecte et anesthésie la partie concernée. Il pique entre deux vertèbres lombaires et conduit le cathéter dans l’aiguille. Celle-ci est également coincée grâce à un pansement.

  • En principe, la péridurale ne serait pas douloureuse.
  • La zone concernée doit être endormie correctement et dans les temps.
  • Une angoisse et un stress peuvent provoquer un sentiment de panique.
  • De petits troubles de la sensibilité peuvent être ressentis principalement dans le dos ou dans les jambes.

Quels en sont les effets ?

La péridurale est une méthode pour endormir la douleur. La maman peut quand même ressentir la naissance de son enfant. Il peut être possible de faire de nouvelles injonctions, si besoin. Dans certains cas très rares, elle peut ne produire aucun effet. L’endormissement peut être également limité à une zone du corps.

Le médecin pourra réviser la péridurale dans certains cas.Un cathéter mal placé, une dose de produit mal ajusté, etc.. Pendant l’accouchement, le médecin sera apte à arrêter la péridurale. Ce cas est lié aux éventuelles contre-indications possibles.

La douleur est-elle éliminée ?

Cette technique est mise en place depuis un bon moment. Autant y faire confiance et être rassuré immédiatement. La péridurale est mise en place avec attention et précaution. Des vérifications sont effectuées tout le long de l’accouchement. La douleur peut être supprimée ou s’apaiser selon les doses.

  • Malgré certains effets indésirables, ils disparaissent rapidement.
  • Sinon rendez-vous en consultation pour plus de préventions.
  • De rares complications, sinon il faudra passer par les urgences.
  • La moelle épinière ne sera pas touchée, aucun risque à ce niveau.
  • La péridurale est un acte pris en charge par la sécurité sociale.

Partagez ce contenu avec vos contacts

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur digg
Digg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *