Assistante maternelle : les nounous n’acceptent pas les horaires des infirmières ?

Les infirmières ont un rythme de travail incluant souvent des gardes de nuit, des modifications de planning, des remplacements de dernières minutes et autres imprévus. Un casse-tête lorsqu’il s’agit de faire garder ses enfants !

Une contrainte horaire supplémentaire difficile à concilier

La majorité des assistantes maternelles pratiquent des gardes de jour, ce qui n’est pas nécessairement adapté aux horaires des infirmières. Elles ont donc tendance à privilégier des familles avec des horaires plus « réguliers » leur permettant d’accueillir plusieurs enfants à la fois ou d’avoir un échelonnement plus concentré dans la journée. En effet, il n’est pas rare de voir des gardes simultanées de plusieurs enfants, ce qui permet de proposer des tarifs plus avantageux.Travail en décalé, horaires importants et souvent de nuit, le personnel médical a souvent des difficultés pour trouver un moyen de garde en raison d’un emploi du temps contraignant.

Si trouver la nounou de ses rêves peut déjà relever du parcours du combattant, en trouver une qui accepte des contraintes supplémentaires peut vite relever des 12 travaux.

Une nounou super flexible : la perle rare ?

Les rares assistantes maternelles acceptant de s’adapter à ces contraintes particulières sont prises d’assaut. Et pour cause, les planning sont non seulement souvent composés en décalé mais sont également sujet à de nombreuses modifications, parfois même en dernière minute. Devant une demande déjà très importante, difficile d’imposer à des assistantes maternelles déjà en surchauffe des horaires de nuit quand la concurrence propose plus de confort et de visibilité. 

Certaines entreprises d’aide à la personne se sont spécialisées sur ce créneau de niche et affichent des services de garde de nuit adressés en particulier aux chefs d’entreprises, travailleurs nocturnes et bien sûr.. aux infirmières. Les prix pratiqués sont souvent au dessus des tarifs constatés pour des gardes de type classique et le sont davantage auprès de ces entreprises spécialisées. Ces services viennent également diminuer le nombre de nounous disponibles la nuit. 

Plus qu’une question d’horaires, la question est également liée aux tarifs qui ne sont pas suffisamment attractifs pour augmenter l’offre de garde de nuit chez les assistantes maternelles. Embaucher une nounou coûte cher et pèse sur le budget, a fortiori lorsqu’il s’agit d’horaires de nuit. Des aides spécifiques existent mais ne permettent pas de pallier le manque de ressources. Une situation qui laisse perplexe et qui ne permet pas de dire qu’il s’agit d’un manque de volonté des assistantes maternelles mais plutôt d’un problème structurel. 

Partagez ce contenu avec vos contacts

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur digg
Digg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *