Comment faciliter l’ouverture du col de l’utérus ?

Après de longs mois de grossesse, l'accouchement est vu comme une libération. S'il peut être la raison de nombreuses appréhensions, l'accouchement ne doit surtout pas vous faire peur. L'ouverture du col de l'utérus en est une étape importante. Elle se fait petit à petit, dans les derniers moments de la grossesse.

Vous trouverez dans cet article, quelques conseils, pour faciliter l'ouverture du col de l'utérus, et donc l'accouchement.

Les activités sportives

À force de bouger, vous permettez l’accélération du processus de dilatation. Cependant, vous devez éviter les mouvements trop brusques. Plusieurs minutes de marche, et quelques étirements pourraient suffire. Ce faisant, le poids de votre bébé pourrait agir sur la pression du col de votre utérus.

Vous pouvez également vous servir d'une balle. Très efficace, il s’agit d’une technique qui consiste à se servir d’une balle d’accouchement. Tout ce que vous devez faire, c’est de vous balancer dans tous les sens, sur la grosse balle d’exercice gonflable. Vous pouvez aussi faire des mouvements circulaires, en bougeant la hanche.

Ainsi, les muscles du bassin pourront se relâcher plus facilement, pendant l’accouchement.

La détente et la relaxation

Pour contrer tout le stress et la peur pendant les dernières semaines de l’accouchement, il est recommandé de se relaxer. Pratiquez des exercices de respiration ou de méditation avant ou même, pendant le travail. Cela empêche la tension musculaire de retarder le travail. Ainsi, votre col de l’utérus est mieux dilaté.

Aussi, éviter au maximum les situations de stress et de peur. Riez, souriez à la vie. Votre col de l’utérus se dilatera facilement, grâce aux hormones de bien-être que vous relâcherez dans votre organisme. À force de stimuler les hormones du bonheur, le corps est plus détendu. Suivez des sketchs ou des films qui pourront vous faire rire et vous détendre.

Les rapports sexuels

En faisant l’amour, votre organisme est plus détendu. Figurez-vous qu’il y a une composante du sperme qui facilite la dilatation du col de l’utérus : il s’agit de la prostaglandine. Les relations sexuelles peuvent déclencher de diverses manières le travail et donc faciliter l’ouverture du col de l’utérus.

Les huiles essentielles

Voici une autre option qui fonctionne parfaitement : l’application de l’huile de ricin et de l’huile d’onagre. En premier, l’huile de ricin contient des substances qui faciliteraient le travail, dans un délai de 24 heures après l’application. Cependant, il faut faire attention à l’utilisation de l’huile de ricin, si la tête du bébé n’est pas encore engagée dans le col.

Quant à l’huile d’onagre, elle contient des éléments de prostaglandines. Ces dernières étant favorables à l’ouverture du col de l’utérus, quelques minutes d’application faciliteront le travail.

Partagez ce contenu avec vos contacts

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur digg
Digg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *