Perte du bouchon muqueux et contractions : préparez-vous !

Le bouchon muqueux, mais qu’est-ce que c’est ? À partir de la 4e semaine de grossesse, la glaire cervicale forme un amas au niveau du col, destiné à obstruer son entrée. Sous l’effet des hormones, le bouchon muqueux est alors créé pour protéger le fœtus des potentielles infections. Les bactéries restent au pas de la porte et le risque est écarté pour votre bébé. Mais qu’arrive-t-il lors de la perte du bouchon muqueux ? 

La perte du bouchon muqueux : faut-il s’inquiéter ? 

Lorsqu’il s’agit d’un premier accouchement et qu’on ne connaît pas bien le rôle du bouchon muqueux, on peut être tenté de s’inquiéter de le trouver dans ses sous-vêtements. Parfois mélangé à de légers filaments de sang, le bouchon muqueux se perd sous l’effet des contractions du col. La perte du bouchon qui n’est pas associée à d’autres signes que le travail commence ne doit donc pas inquiéter la maman. De même, le bouchon muqueux peut s’écouler petit à petit durant plusieurs semaines : vous ne remarquerez alors même pas que vous l’avez déjà perdu. 

Les signes annonciateurs du travail

Pour prendre la direction de la maternité avec votre sac, il faut constater l’un de ces deux signes, en plus de la perte du bouchon muqueux : 

  • des contractions régulières et intenses qui ne vont pas en s’améliorant ;
  • la rupture de la poche des eaux qui protégeait le bébé des infections.

Ainsi, lorsque vous perdez le bouchon muqueux, cela ne signifie pas pour autant que vous allez accoucher dans les heures qui suivent, mais simplement que votre col mûrit. En revanche, si vous constatez un écoulement d’eau incolore et sans odeur, ou des contractions intenses, vous devez vous préparer à accoucher. 

La perte du bouchon muqueux seule peut vous rappeler de faire le point sur votre valise de maternité par exemple. Si tout est prêt pour le grand départ, vous n’avez plus qu’à attendre de ressentir des contractions régulières ou l’écoulement de la poche des eaux. 

Partagez ce contenu avec vos contacts

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur digg
Digg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *