Faire du co-dodo : une bonne idée ?

Le co-dodo consiste à faire dormir le bébé, dans la même chambre que ses parents. Bien que répandue, cette pratique suscite l’inquiétude des principaux concernés. Découvrez dans cet article, l'essentiel à savoir sur le co-dodo.

Le concept du co-dodo

À travers ce concept, les parents ont la possibilité de dormir avec leur nourrisson. La première variante du co-dodo est un simple partage de chambre. Le nourrisson dispose alors de son propre lit. Il s’agit généralement d’un berceau ou d’un lit de co-dodo, installé à proximité du lit conjugal.

Le co-dodo prend également la forme d’un partage de lit. Dans ce cas, les parents dorment avec le bébé, dans un lit commun.

Une pratique avantageuse

Le co-dodo présente de nombreux avantages, aussi bien pour le nourrisson que pour sa mère. Ainsi, il facilite l’allaitement du bébé. La proximité entre la mère et son enfant s’en trouve également renforcée.

Par ailleurs, le co-dodo est un excellent moyen pour rassurer le nourrisson. Entouré de ses parents, il arrive à trouver son équilibre, une fois la nuit tombée.

Le co-dodo améliore le sommeil des parents. En effet, ces derniers arrivent difficilement à fermer l’œil après la naissance du bébé. Ce temps de sommeil déjà réduit s’effrite davantage, lorsque les chambres sont séparées. Le co-dodo permet de limiter les allées et venues entre la chambre du bébé et celle des parents, en pleine nuit. Ainsi, les parents sont moins épuisés, et le bébé retrouve plus vite son calme.

Le co-dodo permet aux parents d’avoir leur enfant sous les yeux. À ce titre, la mère peut facilement intervenir en cas de besoin

Une approche risquée

Le co-dodo augmenterait les risques de mort subite du nourrisson. Cette situation extrême survient lorsque le nouveau-né s’endort en étant sur le ventre. Par ailleurs, les enfants de moins de 4 mois sont les plus exposés.

Dans le cas d’un partage de lit, on assiste parfois aux blessures du nourrisson. En effet, un lit conçu pour des adultes n’est pas toujours adapté aux besoins du bébé. De même, il arrive que le nourrisson se retrouve coincé contre le mur. En raison de la fatigue quotidienne, les parents n’ont pas toujours la vigilance requise, pour veiller sur leur enfant. Aussi, le nourrisson peut se retrouver au sol après une chute du lit commun.

Que penser du co-dodo ?

Le co-dodo est une méthode ancrée dans les habitudes. Ses bienfaits sont avérés aussi bien pour les parents que pour le bébé. En dépit des risques liés à cette approche, elle est beaucoup plus avantageuse, et devrait être adoptée.

Toutefois, pour pleinement bénéficier des avantages du co-dodo, vous devez respecter les règles de base en matière de sécurité.

Partagez ce contenu avec vos contacts

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur digg
Digg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *