Fausse couche : les symptômes pour cet évènement douloureux

Une fausse couche est un événement douloureux – tant sur le plan psychologique que physique – pour une femme enceinte. On estime que 10 à 15% des futures mamans (voire un tiers selon certaines études) sont victimes de cet arrêt précoce et spontané de leur grossesse dans les cinq mois suivant la conception de leur bébé. Après la vingt-deuxième semaine d’aménorrhée, on délaisse le terme de fausse couche pour choisir celui d’accouchement prématuré. Quels sont les symptômes et les causes d’une fausse couche ?

Les symptômes de la fausse-couche

Si certaines femmes ne ressentent aucun symptôme lors d’une fausse couche, d’autres vont constater des saignements vaginaux avec, parfois, la présence de caillots. Ces saignements, qui peuvent parfois avoir une autre origine qu’une fausse couche, doivent toujours être signalés à un médecin qui effectuera des examens pour en déterminer la cause.

  • Le volume du flux, sa couleur (du rouge vif au marron) et la fréquence des écoulements sanguins sont propres à chaque femme.
  • Ces pertes peuvent s’accompagner de douleurs et de crampes plus ou moins fortes dans le bas du ventre ou du dos.
  • Ces douleurs interviennent de manière constante ou irrégulière.

Les causes de cette fausse-couche

Différentes causes peuvent expliquer une fausse couche. Dans plus de 50 % des cas, elle est due à une anomalie chromosomique de l’embryon survenue lors de la fécondation de l’ovule par le spermatozoïde. Un mauvais développement du fœtus entraîne l’interruption de la grossesse. Une fausse couche peut aussi être la conséquence d’infections de toutes sortes (infection du vagin ou du col de l’utérus, grippe, syphilis, coqueluche, etc.), de l’ingestion de substances ou de médicaments contre-indiqués, voire de troubles alimentaires. Certaines maladies, telle l’endométriose ou le diabète, ou une malformation du système vagino-génital peuvent entraîner des fausses couches multiples. Des dérèglements immunitaires peuvent aussi avoir des conséquences très graves sur le développement du fœtus et, à terme, provoquer une fausse couche.

Partagez ce contenu avec vos contacts

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur digg
Digg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *