Une grossesse en période de coronavirus, est-ce une bonne idée ?

Alors que ce virus continue de nous gâcher la vie et que nous sommes tous confinés, les gynécologues continuent d’assurer le suivi de leurs patientes. L’objectif est de maintenir les soins et de permettre aux femmes enceintes d’être prises en charge normalement et en toute sécurité. Les trois échographies de grossesse sont toujours d’actualité. Les femmes enceintes sont-elles plus vulnérables face au coronavirus ?

Aucune transmission intra-utérine

Une étude révélée sur le parcours de neuf femmes enceintes hospitalisées à Wuhan avec le coronavirus indique qu’aucune forme sévère de la maladie et aucun décès n’a été enregistré chez les mères et les enfants. Contrairement à la grippe qui est responsable de formes plus graves chez les femmes enceintes, le coronavirus donne lieu à des signes cliniques identiques que ceux rapportés chez les personnes non enceintes. Il n’y a aucune transmission intra-utérine du virus chez les femmes souffrant de ce virus en fin de grossesse. En France, les accouchements par voie basse ne sont pas contre-indiqués de même que l’allaitement au vu de l’absence du passage du virus dans le lait de la mère.

Les femmes enceintes confinées et inquiètes

Attendre un enfant est pour de nombreuses femmes une période de joie, mais aussi de stress surtout lorsque c’est le premier enfant. Aujourd’hui, viennent s’ajouter à cette inquiétude normale ce virus et ses conséquences qui ont bouleversé la vie du monde entier.

  • Entre téléconsultation et stress, les femmes enceintes confinées tentent tant bien que mal de s’adapter à la situation et de mener à terme leur grossesse sans encombre.
  • Si le risque de transmission du virus entre l’enfant et la mère est écarté, une crainte persiste quant à un accouchement prématuré à cause de la fièvre.
  • Les femmes enceintes pour la plupart expriment leur sentiment d’isolement face à cette mesure de confinement. A-t-on été à la hauteur avec cette épidémie ?
  • N’aurait-il pas fallu confiner tout le monde dès les premiers signes ?

La Chine a su gérer cette crise de main de maître, car ce peuple est d’une obéissance exemplaire. Aujourd’hui, ils reprennent peu à peu leur vie. La France quant à elle s’englue dans des infos à outrance, des discours inutiles, un service de santé défaillant. Tout cela ne fait qu’accroître le stress et cela ne résout en rien la situation. Comment va-t-on se relever de tout cela ? Sans doute que l’on retrouvera très vite nos travers.

Partagez ce contenu avec vos contacts

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur digg
Digg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *