Le sport pendant la grossesse, nos conseils

Contrairement à ce que pensent de nombreuses personnes, il est tout à fait normal de faire du sport même lorsqu’on est enceinte. En effet, cela permet d’assurer à la fois le bien-être de la maman et du futur bébé à naître. Cependant, malgré ses nombreux bienfaits, le sport pendant la grossesse ne doit pas se faire à tout hasard. Pour éviter de vous retrouver dans une situation à risque lors de cette période délicate, il est primordial de savoir ainsi quel type d’activités pratiquer et celles qui seront à éviter.

Découvrez les meilleurs conseils pour s’adonner au sport en toute sécurité pendant votre grossesse dans ce petit guide d’information.

D’abord, pourquoi est-ce qu’il est important de continuer à faire du sport pendant la grossesse ?

Les raisons pour lesquelles vous devez continuer à mener une activité physique lors de la grossesse sont assez nombreuses. La principale étant que durant cette période, le sport vous épargnera à la fois de bon nombre de maux et de maladies.

Par exemple, la pratique du sport dès le premier trimestre de la grossesse permet de prévenir de nombreuses maladies telles que le diabète gestationnel. Il s’agit là d’un problème de santé très récurrent qui comporte un risque de malformation du fœtus chez la femme enceinte. Même lorsqu’elle a déjà été diagnostiquée, le sport permet de limiter les effets de cette maladie en réduisant considérablement le taux de sucre dans le sang.

De plus, le sport aide à réduire l’anxiété et constitue un excellent moyen pour lutter contre le stress et la dépression post-partum durant la grossesse. C’est aussi l’une des meilleures façons pour contrôler la prise de poids et votre tension artérielle pendant cette période.

En maintenant une activité physique régulière pendant la période gestationnelle, vous permettez à votre corps de ne pas s’engourdir. Toute chose qui permet de diminuer considérablement le taux de nombreux malaises habituels, notamment le mal de dos, les crampes musculaires, la fatigue extrême et l’essoufflement…

Les mesures à prendre avant toute activité physique pendant la grossesse

La grossesse reste et demeure une période extrêmement délicate. C’est pourquoi il est important de recueillir au préalable l’avis de votre médecin avant de vous mettre au sport durant cette période. Un entretien avec ce dernier sera essentiel pour éliminer tout risque éventuel ou obtenir des conseils adaptés à votre état.

Par ailleurs, si vous souffrez de problèmes cardiaques, vous devrez constamment veiller à ne pas dépasser la fréquence maximale qu’il vous indiquera. Quoi qu’il en soit, il est strictement recommandé pendant la gestation d’avoir des dépenses physiques modérées en évitant les extrêmes.

Bien plus, pour certaines activités précises comme les étirements, il sera indispensable de se faire accompagnée par un spécialiste. Enfin, il faut garder à l’esprit que tous les sports ne sont pas toujours indiqués chez la femme enceinte.

Les activités physiques que vous devez éviter pendant la grossesse

Notez d’emblée que les sports d’une certaine intensité sont absolument à éviter pendant la grossesse. Au cours de cette période, les sports de combat tels que le Karaté, le judo ou encore la boxe sont strictement proscrits. Il en est de même, de tous les sports qui pourraient entraîner une chute, des gestes trop brusques et des sports collectifs (handball, volley ou basket-ball).

En somme, vous devez vous abstenir de toute activité qui pourrait s’avérer traumatisante ou vous exposer à des coups et chocs de diverses natures. Les exercices abdominaux sont tout aussi déconseillés.

Les exercices physiques à privilégier en période de grossesse

Si vous êtes enceinte et voulez faire du sport, vous devez privilégier les exercices qui ne comportent aucun risque pour votre sécurité et celle du fœtus. Ce type d’exercices a l’avantage non seulement de favoriser votre propre épanouissement, mais aussi le bon développement du futur bébé. Il s’agit concrètement des activités d’endurance que vous pouvez pratiquer en douceur et des activités aquatiques.

Les activités d’endurance

Les activités d’endurance conseillées pendant la grossesse concernent des catégories diverses. En effet, il peut s’agir de la marche, aussi bien que de la course à pied ou encore du yoga. Puisque les problèmes respiratoires sont plus amplifiés pendant cette période, le vélo d’intérieur et le vélo elliptique sont également très recommandés. Ces deux exercices sont excellents pour entretenir le système cardio-vasculaire. Pour ce qui est des étirements, la gymnastique douce est un exercice exceptionnel à privilégier. Il est recommandé cependant d’être assisté pendant les séances.

Les sports aquatiques

Parce qu’elles sont beaucoup moins exigeantes pour les articulations, les activités aquatiques présentent un réel avantage pendant la grossesse. En effet, celles-ci vous permettent d’entretenir votre forme sans aucun risque de chocs physiques et tout autre danger. Les exercices les plus recommandés dans ce cas sont la gymnastique aquatique et l’aquacycling. Pour la nage, vous devez privilégier le dos crawlé à la place de la brasse, celle-ci pouvant s’avérer dangereuse à cause des effets sur la cambrure lombaire.

Partagez ce contenu avec vos contacts

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur digg
Digg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *